LE PREMIER TAPIS



Des écritures de marchands assyriens sur des tablettes en argile datant du 19ème Siècle avant Jésus-Christ relatent l’utilisation de tapis noués et de revêtements de sol en textile. Le mot babylonien kasiru signifie tisserand dans le courant de la première moitié du 2ème Siècle.

Néanmoins le tapis le plus ancien découvert remonte au 5ème Siècle avant Jésus-Christ. Ce tapis porte le nom de Tapis de Pazyryk, car c’est là-bas qu’il a été découvert lors de fouilles dans les Monts Altaï. La trame, la chaîne et le nouage du tapis sont en laine. Il a été noué avec des nœuds symétriques. Sa taille est de 1,98 m x 1,83 m. On peut l’admirer dans le Eremitage-Nationalmuseum, St.Petersburg. Ce tapis a été découvert en 1949 par un groupe soviétique dans le centre des Montagnes de l’Altaï et est le tapis le plus ancien presque entièrement préservé. Sa technique, le travail précis et symbolique complexe des ornements décoratifs fait de lui une œuvre hautement développée.


suivant